Projets

REMRED - La Remédiation environnementale après une pollution majeure : que peut-on considérer comme raisonnable, équitable, et durable ?

Coordination

Florence PONCET Centre de Documentation, de Recherche et d'Expérimentations sur les pollutions accidentelles

Partenaires

Centre de Documentation, de Recherche et d'Expérimentations sur les pollutions accidentelles

Description du projet Du lundi 29 août 2005 au vendredi 29 août 2008

La remédiation environnementale raisonnable, équitable et durable suite à une marée noire doit être viable à long terme sur le plan écologique, supportable sur le plan économique, et équitable sur le plan éthique et social pour les populations locales. Les objectifs de ce projet de recherche sont de définir ce qu’est, dans un premier temps, l’impact environnemental des marées noires par la nature des dommages considérés sur la durée dans des cas concrets ; puis, ce qui peut être considéré comme raisonnable, équitable et durable dans la remédiation pour réussir une restauration environnementale optimale de la zone souillée.
Le programme de recherche prévoit d’abord de situer la problématique dans le cas général des marées noires et plus précisément dans les contextes particuliers du Haven, du Sea Empress, de l’Erika et du Prestige. Il s’agit de définir et d’analyser précisément dans chaque situation (choix des sites), les impacts directs et indirects de la pollution sur l’environnement pour entamer le processus de remédiation (nettoyage et restauration). Puis, les objectifs de la restauration environnementale sont à caractériser en tenant compte des fondements scientifiques sur la capacité de régénération du milieu (immédiate ou dans la durée), des agressions externes susceptibles d’aggraver les impacts et de l’état de l’art. Ensuite, s’enchaînent les processus décisionnels, économiques et financiers pour chaque phase d’intervention : sur les choix des actions menées, des techniques utilisées ; sur le choix des coordinateurs et des zones d’actions de restauration environnementale ; sur le choix des partenaires gestionnaires et financiers.
Les résultats de cette analyse de cas de pollution majeure (retour d’expérience) permettront d’apprécier l’utilité de chacune des techniques utilisées dans la restauration environnementale et de conclure sur le rapport coût/efficacité d’une restauration environnementale et sur les propositions de choix de remédiation raisonnable, équitable et durable.

Cartographie du projet

Le projet en images

Aucune image n'est encore associée.

Infos liés au projet

Aucun document n'est encore associé.