Projets

GIZCAM - Gestion intégrée d’une zone humide littorale méditerranéenne aménagée : contraintes, limites et perspectives pour l’Ile de Camargue

Coordination

Philippe CHAUVELON Tour du Valat - Fondation Sansouïre Station Biologique de la Tour du Valat

Partenaires

Tour du Valat - Fondation Sansouïre

Description du projet Du lundi 2 janvier 2006 au vendredi 2 janvier 2009

L’hydrosystème de l’Ile de Camargue, choisi comme objet d’étude, est directement
impacté par les changements globaux. Dans un contexte incertain, les gestionnaires doivent s’appuyer
sur des bases de connaissances, des outils de simulation aussi opérationnels que possible, pour l’aide à
la décision et la prospective. Plusieurs projets se sont succédés ou seront encore en cours en Camargue
visant à mieux comprendre les processus physiques, biologiques, sociaux et leurs interactions En
prolongement et en complément des activités de recherche passées et en cours (MEDDELT, PNRZH,
LITEAU 1, EUROSION, GICC-2), nous proposons ici la coordination de plusieurs axes de recherche
ayant pour objectif de tendre vers une gestion intégrée de cette zone côtière. Il s’agit en premier lieu de
finaliser le développement d’un modèle de simulation du fonctionnement hydrologique de l’Ile de
Camargue, calé sur des jeux de données complémentaires comblant les lacunes décelées lors de
travaux antérieurs, de le rendre plus modulaire afin de pouvoir intégrer de nouvelles options de gestion
hydraulique, que ce soit en fonctionnement normal ou critique. Cet outil qui devra pouvoir être utilisé
par les gestionnaires, s’appuie en particulier sur des données générées par un Système d’Information
Géographique (SIG). Des fusions de données et la mise en place d’un protocole de mise à jour utilisant
l’imagerie satellitale seront effectuées sur la partie occupation du sol agricole , pour être transférées
dans le SIG utilisé par les gestionnaires. Un SIG plus spécifique au secteur de transition endigué
(lagunes et sansouires) vers le milieu marin permettra une analyse historique de son évolution
géomorphologique sur plusieurs décennies. L’évolution récente du trait de côte et des profils
bathymétriques dans les secteurs les plus sensibles, en relation avec les aménagements de protection
réalisés et le forçage par la houle, sera étudiée sur une base quantitative permettant le cas échéant de
proposer de réviser les politiques d’aménagement côtier. Les flux de pesticides, depuis l’entrée sur le
bassin versant ; et de sels à l’interface marine (de surface et souterraine) seront investigués par
expérimentation de terrain et modélisation, pour établir des fonctions de transfert globales dans
l’hydrosystème par couplage avec le modèle hydrologique. La gestion intégrée de l’Ile de Camargue
ne peut s’envisager sans prendre en compte les interactions entre le s comportements humains à divers
niveaux (décideurs, gestionnaires, exploitants, usagers, scientifiques…). Une étude sociologique
empirique sera menée, visant la compréhension des actions, processus décisionnels, de leur impact sur
le fonctionnement de la commission exécutive de l’eau (organe informel de concertation pour la
gestion hydraulique de l’Ile de Camargue). La simulation par modélisation Multi Agent orientée jeu de
rôle, sera utilisée par adaptation d’un outil existant, pour animer la réflexion dans la recherche d’un
compromis dans la négociation sur les règles de gestion durable des zones humides littorales.

Cartographie du projet

Le projet en images

Aucune image n'est encore associée.