Projets

IPRAC - Impact des Facteurs environnementaux et des pratiques conchylicoles sur l’écosystème de la baie du Mont Saint-Michel et la production conchylicole. Etudes de scénarios par modélisation.

Coordination

Partenaires

Institut Français de Recherche pour l'Exploitation de la Mer

Description du projet Du mercredi 12 décembre 2007 au samedi 12 décembre 2009

Le projet vise, sur la base d’une modélisation de l’écosystème de la Baie du Mont Saint Michel, à fournir des indicateurs aux gestionnaires et acteurs de la baie concernant l’évolution de l’écosystème et de la ressource trophique en fonction de modifications de forçages environnementaux et de forçages anthropiques. Au-delà de la réponse à certaines demandes exprimées (conchyliculteurs...), la proposition s’attache à éclairer les sources et les facteurs de variation de la productivité naturelle de la Baie du Mont Saint Michel, dont dépend non seulement l’activité conchylicole, mais l’ensemble du réseau trophique, qu’il s’agisse des peuplements naturels (du phytoplancton jusqu’aux oiseaux) ou des espèces exploitées (fonction de nurserie de la baie, au profit de la pêche). L’étude vise notamment à préciser les rôles respectifs des facteurs locaux / distants, des causes naturelles / anthropiques, ou des sources maritimes / terrigènes. En l’absence de ces connaissances, il reste difficile d’anticiper l’efficacité de mesures de régulation qui peuvent être envisagées.
Le projet s’appuie sur des interactions entre scientifiques, gestionnaires et usagers sous forme de rencontres. L’objectif d’une telle démarche consiste d’abord à faire émerger, par le biais d’échanges, l’expression des besoins de connaissance des acteurs à partir desquels le groupe scientifique peut construire des scénarii pouvant être explorés grâce à l’outil de modélisation. Les rencontres organisées avec les principaux acteurs de la baie et l’établissement d’une liste de scénarii, ont été les principales réalisations de la première année du projet dont le présent document s’attache à rendre compte. Il s’agira, in fine, de construire des sur la base d’une modélisation de l’écosystème de la Baie du Mont Saint Michel en interactions avec les usages anthropiques. Ces représentations permettront de mieux appréhender la dynamique de ce système en lien avec les différents scenarii plausibles fondés sur les modifications de forçages environnementaux et / ou anthropiques.

Cartographie du projet

Le projet en images

Aucune image n'est encore associée.