Projets

INTERSAGE - Vers une gestion intégrée des masses d’eau littorales de l'ouest Hérault : Outils de gestion et nouveaux modes de gouvernance

Coordination

Mathieu DIONNET Lisode

Partenaires

IRSTEA, Lisode, Syndicat Mixte de la Vallée de l'Orb , Syndicat Mixte d'Etudes et de Travaux de l'Astien , MINES ParisTech, UMR G-eau

Description du projet Du jeudi 1 octobre 2009 au samedi 1 octobre 2011

Du fait des évolutions récentes visant à mieux gérer les ressources et les territoires, il existe aujourd’hui de nombreux dispositifs se superposant, tels que les SAGE, les SCOT, les zones Natura 2000, etc. Ces dispositifs sont administrativement indépendants mais gèrent bien souvent des ressources et des espaces interdépendants. Dès lors la coordination entre les organisations qui portent ou sont impliquées dans ces dispositifs est nécessaire pour une gestion cohérente des ressources et des territoires. Si cette coordination est déjà en partie cadrée par la réglementation, force est de constater qu’il existe en pratique de nombreuses « zones d’ombre » dans lesquelles des marges de progression sont possibles.
Le projet InterSAGE a travaillé sur deux problématiques en lien avec la coordination inter-organisationnelle, au cœur des préoccupations locales dans l’Ouest-Hérault : (1) la coordination entre structures de gestion de plusieurs bassins versants littoraux interconnectés; et (2) la coordination entre gestionnaires de bassin versant et gestionnaires des milieux marins et lagunaires. La première étude de cas visait donc à identifier quels modes de gouvernance permettent une gestion cohérente de l’eau à l’échelle inter-SAGE dans un contexte littoral. La seconde étude de cas avait pour objectif d’identifier des pistes de collaboration entre le monde de la gestion de l’eau continentale et celui de la gestion des milieux aquatiques marins et lagunaires. Résolument participatif, ce projet de recherche-intervention a mobilisé plus d’une quarantaine de structures (syndicats mixtes, services de l’Etat, collectivités territoriales, EPIC, sociétés privées, etc.). Plus de 130 acteurs locaux ont ainsi été impliqués à plusieurs reprises pour produire de la connaissance (lors des ateliers de modélisation participative et d’entretiens) ou mettre en débat différents scénarios de gestion (lors des jeux de rôles).

Cartographie du projet

Le projet en images

Aucune image n'est encore associée.